Quels sont les avantages des jardins thérapeutiques dans les hôpitaux et maisons de retraite ?

janvier 11, 2024

Les jardins thérapeutiques sont de plus en plus présents dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Ces espaces verts, soigneusement aménagés, ont pour vocation de procurer un bien-être physique et mental aux résidents. C’est là une nouvelle approche du soin, qui conjugue la force de la nature et la science de l’hortithérapie. Mais quels sont réellement les avantages de ces jardins thérapeutiques ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Les jardins thérapeutiques : une approche innovante du soin

L’hortithérapie, cette pratique qui consiste à utiliser les plantes et le jardinage comme outils thérapeutiques, est de plus en plus utilisée dans les établissements de santé. Ces jardins thérapeutiques sont des espaces spécialement conçus pour offrir aux résidents un contact direct avec la nature, et leur permettre d’en tirer des bienfaits tant au niveau physique que psychologique.

Le jardin thérapeutique n’est pas simplement un espace vert au sein de l’établissement. Il s’agit d’un véritable outil de soin, où chaque plante, chaque couleur, chaque odeur est pensée pour apporter un bénéfice précis aux résidents.

Les bienfaits sur la santé physique des résidents

Les jardins thérapeutiques ne sont pas uniquement des lieux de détente et de plaisir. Ils s’avèrent être de véritables outils de soin qui peuvent avoir un impact positif sur la santé physique des résidents.

Pratiquer du jardinage, même à petite échelle, est une activité physique qui favorise la motricité et la coordination. Elle permet aussi de travailler l’équilibre et la flexibilité, des aspects essentiels pour des personnes âgées ou en revalidation.

Mais au-delà de l’effort physique, le jardinage offre aussi un contact direct avec la terre, le soleil, l’air… Autant d’éléments naturels qui contribuent à augmenter la vitamine D, stimuler le système immunitaire et améliorer la qualité du sommeil des résidents.

Un impact positif sur la santé mentale

Les jardins thérapeutiques ne sont pas seulement bénéfiques pour la santé physique, ils le sont aussi pour la santé mentale. Le contact avec la nature et les activités de jardinage peuvent en effet avoir des effets positifs sur les troubles cognitifs et affectifs.

D’une part, les activités de jardinage stimulent les fonctions cognitives en sollicitant la mémoire, l’attention et la concentration. Elles sont donc particulièrement bénéfiques pour les personnes souffrant de troubles neurodégénératifs, comme la maladie d’Alzheimer.

D’autre part, le jardinage est une activité gratifiante qui procure un sentiment d’accomplissement et contribue à renforcer l’estime de soi. Il a aussi un effet apaisant et relaxant, qui aide à combattre l’anxiété et le stress.

L’importance de l’accompagnement dans l’hortithérapie

Pour que les jardins thérapeutiques remplissent pleinement leur rôle, il est essentiel qu’ils soient accompagnés d’un suivi professionnel. L’efficacité de l’hortithérapie dépend en effet beaucoup de la façon dont les activités de jardinage sont encadrées et adaptées à chaque personne.

Un professionnel formé à l’hortithérapie saura choisir les activités les plus adaptées à chaque résident, en fonction de ses capacités, de ses préférences et de ses besoins thérapeutiques. Il pourra aussi ajuster ces activités au fil du temps, en fonction de l’évolution de la personne.

L’intégration des jardins thérapeutiques dans l’environnement des EHPAD

Les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont de plus en plus nombreux à inclure des jardins thérapeutiques dans leur environnement. Ces espaces, devenus de véritables lieux de vie, sont directement intégrés dans le quotidien des résidents.

En plus des activités de jardinage encadrées par un professionnel, les jardins thérapeutiques sont aussi des lieux de détente et de socialisation. Ils favorisent les échanges entre résidents, mais aussi avec les soignants, les familles et les visiteurs. Ils contribuent ainsi à créer du lien et à lutter contre l’isolement, un enjeu majeur dans les EHPAD.

Les différents types de jardins thérapeutiques

Différents types de jardins thérapeutiques sont conçus pour répondre à divers besoins thérapeutiques et émotionnels des résidents dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Ces espaces verts sont soigneusement aménagés en se basant sur des principes de conception spécifiques, visant à favoriser l’interaction avec la nature et à encourager l’activité physique.

Un type courant de jardin thérapeutique est le jardin sensoriel. Il s’agit d’un espace vert spécialement conçu pour stimuler les cinq sens – l’odorat, le toucher, le goût, la vue et l’ouïe. Ce type de jardin peut être particulièrement bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, car il peut aider à stimuler les souvenirs et à promouvoir l’interaction sociale.

Un autre type de jardin thérapeutique est le jardin de rééducation. Ces jardins sont spécifiquement conçus pour aider à la réhabilitation physique des patients. Ils peuvent comprendre diverses structures, comme des bancs de travail ajustables et des sentiers avec différentes surfaces, pour aider les patients à améliorer leur équilibre et leur coordination.

Il y a aussi des jardins de bien-être, qui sont conçus pour favoriser la détente et le soulagement du stress. Ces jardins peuvent inclure des éléments tels que des fontaines d’eau, des hamacs et des zones d’ombre, créant une atmosphère apaisante et paisible.

L’impact des jardins thérapeutiques sur le personnel soignant

Le bien-être du personnel soignant est souvent négligé dans le débat sur les soins de santé. Pourtant, les jardins thérapeutiques peuvent aussi avoir un impact positif sur le personnel soignant. Ces espaces verts offrent une échappatoire au stress du travail, permettant aux soignants de se ressourcer et de se détendre.

Dans les hôpitaux et les maisons de retraite, le travail peut être émotionnellement exigeant et stressant. Avoir accès à un espace vert où ils peuvent se détendre pendant leur pause peut aider à améliorer leur bien-être mental. De plus, voir les résidents s’engager dans les activités de jardinage et en tirer des avantages peut également offrir une grande satisfaction professionnelle.

En outre, les jardins thérapeutiques peuvent aussi offrir des opportunités pour le personnel soignant d’interagir avec les résidents dans un cadre plus informel et naturel. Cela peut aider à renforcer les liens entre les soignants et les résidents, améliorant ainsi les soins fournis.

Conclusion

En conclusion, les jardins thérapeutiques offrent une multitude d’avantages pour les résidents et le personnel soignant des hôpitaux et des maisons de retraite. En offrant un contact direct avec la nature, ils favorisent l’amélioration de la santé physique et mentale, stimulent les sens et aident à combattre l’isolement. Ils constituent une approche innovante du soin qui prend en compte le bien-être global des personnes âgées et des patients.

Il est toutefois important de souligner que l’efficacité des jardins thérapeutiques dépend en grande partie de leur conception et de l’encadrement des activités de jardinage par un professionnel formé à l’hortithérapie. Ainsi, ils ne doivent pas être considérés comme une solution miracle, mais plutôt comme un outil supplémentaire dans l’arsenal thérapeutique pour améliorer la qualité de vie des résidents dans les hôpitaux et les maisons de retraite.